Le Grand chiffre 20 – prologue

Le Grand Chiffre 20 et son prologue.

Sens, des échangent sans distinction de place.

Sens: «J’ai le cheveu criblés de dettes et oui je parle de moi souvent à la 3ème personne, c’est parce que j’ai l’habitude des décorporations.»

Des: «Jusqu’à ce que je ne t’ai plus devant moi.»

Sens: «J’accorde beaucoup d’importance aux mots des autres, je leur donne les pleins pouvoirs.»

Des: «Il est possible de dire tout et son contraire à la même personne, par égoïsme ou par altruisme, je ne sais pas si l’amour a quelque chose à y voir.»

Sens: «Au lieu d’aller voir les gens qui vont te demander de sortir du traquenard dans lequel tu es.

Viens me voir en l’état, je ne te demanderai pas d’être quelqu’un d’autre.»

Des: «Tu m’épouserais ou tu m’épouserais pas si je lisais Musil?»

Sens: «Mais qu’est-ce que c’est que cette phrase? Comment tu l’as construite celle-là?».

Des: « Ce n’est pas compliqué ce que je te demande, t’as juste à dire oui, t’as déjà dit oui, non?»

Sens: «J’ai aussi souvent déjà dis non.»

Des: «Il y a des encore que l’on ne voudrait jamais plus prononcer.»

Sens: «C’est quand tes jours de présence dans ton corps que je sache, quand je peux te parler et obtenir une réponse?»