Territoire mobile

fond de cour

 

 

 

 

porte 7

 

 

 

 

 

impression de porte

 

 

 

 

porte 1

Réflexions sur la « mobilité émotionnelle » d’un territoire, les images transformées par notre mémoire d’un lieu réapparaissent mobiles et mêlées, j’ai tenté de traduire cette sensation « souvenir » en paysage aux impressions visuelles marquées par la confrontation et l’absorption.

Série photographique réalisée par IPL appartenant à la création TAPKU.

Intimate nature

Refus

 

 

 

matière

 

 

 

 

Leira

 

 

 

 

Tapis

Nous vous avions demandé vos avis et nous ouvrons toujours, ici, notre travail aux commentaires, merci à tous pour votre intérêt croissant, vos encouragements et vos participations. Sachez que nous avons présenté nos réalisations, en direct, à un groupe de personnes, ce chaque semaine, certains avis nous avaient surpris, parfois vos retours étaient bien différents. De notre toute dernière présentation de travaux, les reproches et remarques qui nous ont été faits sont les suivants: Le besoin de couleurs, le manque de facilité quant à la lecture, le manque de lisibilité: Trop de choses sur une même surface ce qui empêche une réceptivité (Less is more?), et puis, on nous a demandé si nos images étaient toujours les nôtres, oui, toutes; si nous travaillions depuis les images des autres? Non, à l’exception de celles concernant Charlie hebdo et celles, toutes dernières, ayant pour sujet l’hommage à Alexander McQueen, les images de fond n’étaient pas les nôtres. Chaque semaine, face à ce groupe dont les paroles de ces membres n’ont pas toutes notre crédit, nous avons montré nos séries et de cette situation que l’on pourrait qualifier d’instance, nous nous sommes aujourd’hui libérés. Présenter c’est aussi cet enjeu, il faut du courage pour assumer la visibilité de son travail, le présenter, à qui, de surcroît? Nous ne connaissions que très peu notre auditoire au même titre qu’ici sauf qu’ici nous sommes à même de découvrir l’univers de chacun, ainsi que l’évolution de sa production, c’est donc avec beaucoup de confiance, que nous avons soumis notre créativité à ces regards extérieurs, nous avons essayé de répondre au mieux, d’expliquer à ces membres que notre action première était celle d’écrire. Nous savons que notre travail est, sur cet espace, essentiellement photographique mais nous sommes auteurs de mots, narrateurs, oui ces mots peinent à venir, ils sont encore en gestation, alors, afin de poursuivre nos investigations et surtout de répondre à notre urgence de produire, nous avons choisi, accidentellement, la photographie, celle-ci ne nécessite pas de traduction et peut,  grâce à sa puissance d’évocation, vous parler, vous donner à voir, à comprendre, à ressentir.

Un grand Merci pour votre soutien.

Isabelle Pompe L.

A plaque sèche.

roadandstreet

 

 

masqueautoit

 

 

cycle

 

 

feuilleenoeil

 

 

porte au tag

Nous avons, à notre insu, été sous l’influence du mouvement photographique dit Pictorialisme, ce, depuis décembre 2014. Depuis ces premières créations/Récréations photographiques de novembre associées librement, certes, à l’amour que nous portons à la peinture, nous avons mué, vous avez assisté, peut-être remarqué. Pourtant, nous avions l’ impression de suivre un cours d’eau, le pictorialisme s’apparente à la peinture, il est vrai, mais il s’agit bien de photographie et non de tableau. Notre sol est donc meuble et nos actions semblent coordonnées avec logique mais nous souhaitions insister sur  » à notre insu », nous ne savons pas, en effet, où nous allons et si même nous avons une destination, notre travail ne repose -que- sur des actions/Réflexions, nous voudrions reprendre le contrôle de notre barque que nous ne le pourrions pas.

Conception Ruhe – Le Cirque.

LE_PICTORIALISME (Bref cours sur le mouvement/ Académie d’Aix en Provence).