No Self Control

La fontaine bar

Par amour du personnage

 

 

 

Mordre la ligne

Pour l’absorption de la rencontre

 

 

 

Cadre

Pour la beauté des portraits

 

 

 

 

MCQ

Par jeu de mémoire

 

 

 

nantes

Pour la volonté des lieux

 

Article Numéro 200, pour, à ce jour, 228 abonnés, près de 10 mois de présence sur cet espace, 1596 likes: Un grand merci pour ces bienfaits!

Cet article possède l’exception de comporter cinq créations, il doit cela à ce chiffre, 200. Les sujets, presque des fétiches, sont tous traités avec la notion de jeu qui a fait la marque de fabrique des photographies du collectif. Nous avons eu pour idée depuis notre « commencement » en images de faire se répondre certains niveaux de lecture, de jouer avec les dimensions, les degrés, de travailler avec la notion de confrontation/Absorption. Comme toute histoire, notre principe narratif s’est servi de toutes les sources mises à sa disposition, des images à n’en plus finir, des rencontres, des histoires de rêves, des voyages de lieux et de personnages jusqu’à plus soif parce que tout, selon nous, est une pièce maîtresse possible, tout peut être personnage d’une histoire.

En espérant que notre territoire sied toujours à vos yeux.

Vous pouvez découvrir un  nouvel espace de présentation de mon travail et de mes collaborations, Tapku,  sur Tumblr: Merci

IPL.

Publicités

Shadow play

Solitude

Pierre à l’édifice

 

 

 

twice

Faux – Semblants

 

 

 

 

Diviser

L’ordre crée la rupture

 

 

Qu’est-ce qui nous survole et pourrait nous définir, qu’est-ce que nous disons de nous -même alors même que nous parlons beaucoup ou trop peu, qu’est-ce qui nous encercle, nous préfigure, comble nos espaces de représentation par du vide? L’ombre, celle de nos mensonges, de nos secrets, celle qui apporte à notre adresse nos factures et non des lettres d’amour, celle qui nous astreint à notre nom, nous assèche à notre espace, nous rompt au delà de notre clôture sociétale. Peut-être, ou est-elle seulement -en faisant toujours attention à l’usage des adverbes- notre part visible, notre contribution corporelle à la scène.

Réalisation photographique déposée par le collectif Ruhe- Le Cirque.