Langue sèche, yeux humides

site specific

 

 

 

 

Table rase Gilles saussier Frac

 

 

 

 

un coeur

 

 

 

 

Frac Saussier gilles enter

1ère relecture libre et non exhaustive de l’exposition de Gilles SaussierSite Specific – au Frac de Haute Normandie.

Réinterprétation réalisée par Isabelle Pompe L. pour le collectif Ruhe Le Cirque. 

Gilles Saussier propose depuis la fin des années 1990 une activité ouverte, construite autour d’un nombre choisi de projets documentaires et de corpus d’images (Empire 565, Studio Shakhari bazar, Envers des villes, endroit des corps, Le tableau de chasse…) qu’il revisite, entrecroise et recompose sans cesse pour en enrichir la lecture et l’actualité. Il a participé à la Documenta 11 de Kassel en 2002, à l’exposition Covering the real au Kunstmuseum de Bâle en 2005, à l’exposition L’archive universelle. la condition du document et l’utopie photographique moderne (2008) au MACBA de Barcelone. Il a notamment publié Studio Shakhari bazar (Le point du jour éditeur, Paris 2006), Situations du reportage, actualité d’une alternative documentaire (Communications, n°71, Paris 2001), et Le Tableau de chasse (Le point du jour éditeur, Paris 2010). Les projets de Gilles Saussier entrecroisent les genres de la photographie documentaire et de l’art conceptuel. Ils engagent la photographie en tant qu’acte performatif et non pas simplement image ou information.

http://www.gilles-saussier.fr/information/biographie.html

 » C’est l’intertextualité qui structure désormais la question du site plus que la relation à l’espace. Le Modèle n’est plus la carte mais l’itinéraire, un séquence fragmentaire de séquences et d’actions à travers l’espace, un récit nomade dont le chemin est articulé par le passage de l’artiste ». Miwon Kwon, One place after another: Notes on a site specificity, Revue October n° 80, 1997.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Gilles Labruyère · août 5, 2015

    Fantastique, Isabelle ! « table rase » m’a causé un choc jouissif. Je me suis dit : c’est celle là ! Avant de voir un cœur et de penser celle là également … et puis cette autre et celle là ! Merci bien Ruhe le Cirque !

    J'aime

    • Ruhe - Le Cirque · août 5, 2015

      Merci beaucoup Gilles, en effet, de part sa spécificité et son installation au sein du FRAC, cette œuvre m’a donné envie de la « saluer » photographiquement de différentes manières….Une très belle expo dans son ensemble.

      J'aime

Qu'en pensez vous?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s